Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘culture hors sol’

L’ Air-Pot est un contenant en plastique recyclé et réutilisable qui grâce à son design développe activement la qualité du système racinaire des plantes.

Cette méthode révolutionnaire de culture en pot produit un système racinaire exceptionel, sans chignonage. Ce qui est impossible à obtenir avec d’autres conteneurs.

Fabriqué en HDPE (Polyéthylène Haute Densité) recyclé, l’ Air-Pot est de forme circulaire, avec une parois perforée en 3D, comme une boite d’oeuf. Il ne possède pas de surface plate pour déformer les racines et commencer le « chignonage ».

Les racines sont dirigées vers les trous d’air à l’extrémité des cônes, où la densité d’air élevée déshydrate la pointe ou, autrement dit, la coupe (air-pruning).

La réaction de la plante à ce processus de taille par l’air est la formation de plus de racines. Ainsi les plantes développent un système racinaire dense, fibreux et radiaire très rapidement.

L’ Air-Pot peut être fabriqué en plusieurs tailles, plusieurs hauteurs et peut être utilisé comme un conteneur complet avec ou sans base.

L’introduction récente d’un design amélioré du  Air-Pot qui améliore la solidité du conteneur une fois assemblé grâce à la coupe transversal de la paroi, donne aussi une réduction du temps d’assemblage.

Les avantages de l’utilisation des Air-Pots sont:

  • Elimination du chignonage racinaire.
  • Réduction des temps de croissance en pépinière.
  • Possibilité de planter toute l’année.
  • Production simplifiée.
  • Doublement, au moins, de la durée de conservation du stock de plantes.
  • Réduction des pertes.
  • Réactions supérieures de la plante en conditions climatiques extrêmes.
  • L’Air-Pot est fabriqué en HDPE recyclé.


Venez découvrir tous les modèles à la boutique  « Les jardins de Lutèce »     7 rue des Patriarches 75005  Paris  01.45.84.75.13

Publicités

Read Full Post »

african_gardens_lesotho_keyhole_garden_above

les « keyhole et bag gardens » sont des techniques potagères utilisées essentiellement en Afrique dans des régions arides comme le Lesotho ou l’Uganda.

Ces méthodes permettent une importante production de légumes sur des surfaces limitées toute en contrôlant l’arrosage.

les « keyhole gardens » (littéralement jardins en forme de trou de serrure) sont des petits potagers circulaires au centre desquels se trouve une colonne qui sert de composteur et de distributeur d’eau, ce qui entraine une diffusion lente et homogène des nutriments. Le substrat est fait de plusieurs couches de canettes de métal usager, de paille, de cendre et de terre. Parce qu’il est maintenu et entouré par un muret de pierre, le substrat est protégé de l’ érosion donc réutilisable à volonté.Il est ainsi possible de cultiver une multitude de différentes variétés de légumes sur un même espace.

hampton-court-0272

L’organisation « Send a Cow » est a l’origine du projet. Par l’intermédiaire de parrainage elle diffuse ces techniques révolutionnaires de jardinage en Afrique. En effet depuis 1988 l’organisation « Send a Cow » aide les paysans africains à trouver des solutions pour cultiver leur nourriture afin qu’il deviennent auto-suffisants. Ils leurs délivrent des conseils techniques, peu coûteux et organiques. Ils envoient également vaches, chèvres et volailles afin qu’ils se créent des petites fermes autogérées.

send_a_cow_mpho_makara_with_keyhole_garden170% des africains dépendent de ce qu’ils cultivent sur leur terre. Les changements climatiques ont sérieusement réduit le niveau de fertilité des sols dans de nombreuse régions d’Afrique. Pour de nombreuses familles les « keyhole gardens » sont une solution de survie.

 » Mahaha Mplou vit en Afrique  du sud dans le Lesotho, elle gèrent 3 keyhole gardens de 2 mètres de diamètre chacun et parvient ainsi a subvenir au besoin des 10 membres de sa famille »

Read Full Post »

lorna-bag-garden

Un autre concept  présenté par l’organisation Send a Cow : le bag garden. Véritable petit potager vertical, composé d’un sac de jute, d’un substrat enrichi et d’une colonne de distribution d’eau en pierre.

Une idée géniale  qui sauve des vies en Afrique et qui est tout à fait transposable en ville dans une cour ou sur un balcon…

ja-house-bg-close1

Read Full Post »

images1

Cesar Marulanda et Peggey Bradley sont à l’ origine de l’association « INSTITUTE OF SIMPLIFIED HYDROPONICS « . Ils oeuvrent pour la diffusion des techniques de jardinages hors sols utilisant trés peu d’énergie , des materiaux recyclés ou trés peu couteux.

naseema-and-noorma2

Ils transmettent ainsi des technologies de production alimentaire, accessibles et économiques afin de contribuer à l’amelioration de la nutrition.

Je vous conseille de commander leur guide de culture « Mon jardin potager sans terre guide pratique de culture hydroponique », disponible au format cdrom et dvd sur leur site http://www.carbon.org/

cdhydro2

C’est une mine d’informations pour le jardinage urbain, qui contient de veritables plans pour réaliser espaces et supports de culture, des fiches detaillées pour chaque variétés de légumes. Vous y trouverez également des conseils pour fabriquer votre composteur et élever vos vers de terre, controler les insectes nuisible naturellement..

Read Full Post »

Le projet Des jardins sur les toits est une initiative en agriculture urbaine de l’organisation de développement internationale montréalaise Alternatives. Depuis 2004, avec la collaboration de partenaires communautaires, institutionnels et gouvernementaux, Alternatives facilite l’implication citoyenne dans le verdissement d’espaces urbains minéralisés à des fins alimentaires et paysagères. Ces espaces minéralisés qui représentent la majorité des surfaces urbaines constituent un formidable potentiel pour permettre aux citadins de verdir les quartiers, cultiver de nouvelles relations au sein de leur communauté et pour améliorer leur alimentation, leur santé et la santé de leur environnement.

L’approche innovatrice de culture hors sol utilisée par Alternatives facilite le verdissement des surfaces autrement impropres à la culture (sols contaminés ou compactés, béton, asphalte) mais aussi des surfaces sous-utilisées accolées au bâti existant (toit, terrasse, balcons, structures extérieures, courts arrières etc.). Aménagée sous forme de jardins collectifs et participatifs dans des lieux publics ou privés, la création de ces nouveaux espaces verts communautaires s’inscrit dans une volonté de proposer des modèles de production alimentaire simple, abordable, écologique et facilement transférable au sud comme au nord pour faire face à l’urbanisation croissante et à l’appauvrissement continu des populations urbaines.rooftopgarden

La technique culturale préconisée par Alternatives consiste à produire des fruits et légumes dans des bacs à réserve d’eau. Cette technique simple et efficace offrent de nombreux avantages pour le jardinier urbain : valorisation du compost maison, recyclage de matériaux et espaces sous utilisés, une grande mobilité et adaptabilité, une autonomie et une économie d’eau, un contrôle de la qualité du sol à un coût abordable, une optimisation de la croissance des plantes par un apport constant en eau et en oxygène.

Depuis son début, l’initiative a inspiré le développement de plus d’une vingtaine de projets de jardins sans compter plus de deux cents balcons fleuris. Initié à Montréal, le projet rayonne dans le monde par le biais du web mais aussi par les partenaires internationaux d’Alternatives.

http://rooftopgardens.ca/

Read Full Post »